ch Darnetal
Publié le - 731 aff. -

Les risques liés au financement des investissements Girardin

Homme D'Affaires, Avocat, L'Homme Pour réduire votre lourde charge fiscale et si vous êtes assujetti à l’impôt sur le revenu, pourquoi ne pas opter pour la loi Girardin outremer ? Il s’agit plus précisément du dispositif Girardin industriel qui nécessite une vigilance accrue avant de se lancer. En effet, les risques sont assez conséquents, mais peuvent être évités si vous faites le bon choix d’un spécialiste en montage de dossier.

Le financement des investissements : quelle marche à suivre ?

Vous ne serez pas le seul à investir : la banque ainsi que l’entreprise qui sera au cœur du montage Girardin participeront également au financement de l’investissement. Rappelons que ce dernier consiste :

  • à acquérir un bien d’équipement industriel ou un matériel
  • à le mettre en location auprès d’une entreprise (qui sera une PME éligible en fonction de son secteur d’activité)

Vous financerez l’acquisition à hauteur de 30% du prix du matériel, tandis que l’établissement de crédit apportera 45% des fonds, et l’entreprise 25%.

Les loyers provenant de la mise en location du matériel seront reversés dans leur intégralité à l’établissement de crédit. En d’autres termes, vous ne percevez pas de revenus locatifs, mais plutôt une réduction fiscale de plus de 110% de votre apport. Demandez toutes les informations à connaître pour votre investissement girardin.

Quels sont les risques ?

L’entreprise qui loue le matériel peut être elle-même exposée à différents risques d’exploitation, la fragilisant ou mettant ses activités à l’arrêt, générant alors une cessation de paiements, c’est-à-dire sa faillite. Le remboursement de l’établissement de crédit se retrouvera alors compromis. Dans ce cas, il appartient au monteur de dossier de trouver les solutions immédiates pour la relocation du matériel.

Le choix de l’entreprise auprès de laquelle vous allez investir est également déterminant. Celle-ci doit respecter les conditions imposées par l‘État certes, en ce qui concerne l’éligibilité. Toutefois, c’est le monteur de dossier qui est en connaissance des forces et des faiblesses pour chaque secteur dans les différentes DROM COM outremer.